Pourquoi une assemblée générale extraordinaire ? | Les Amis du Musee Promenade | Marly le Roi - Louveciennes

Pourquoi une assemblée générale extraordinaire ?



Chers Amis,

Nous voici de nouveau réunis après bientôt deux années d’empêchement. C’est donc avec grand plaisir que, en compagnie de Patrick OZANNE Vice-Président et de Sophie LARDENOIS Secrétaire, je vous souhaite la bienvenue aujourd’hui au nom de notre Association.

Plusieurs évènements importants, de nature certes très différente, sont survenus ces deux dernières années :

- la pandémie du coronavirus qui a bouleversé la vie économique et sociale en général et parfois endeuillé certains d’entre nous ou de nos proches

- l’achèvement des travaux de rénovation du musée et sa réouverture en janvier 2020, aussitôt remise en cause par la pandémie,

- la désignation d’un nouveau président au Syndicat Intercommunal L. WATINE

- l’élection récente comme conseillère départementale des Yvelines de notre Amie Stéphanie THIEYRE

- enfin le changement de la présidence et du Bureau de notre Association.

Pendant toute cette période, notre association a démontré sa mobilisation et sa résilience, même si ces évènements ont impacté son fonctionnement.

La première conséquence, la plus visible, est celle du changement de nom de notre Association, rendu nécessaire par le changement de nom du musée. C’est la première raison pour laquelle nous sommes aujourd’hui réunis en Assemblée Générale Extraordinaire.

Votre Conseil d’Administration, après un large débat, a sélectionné deux noms, ‘Amis du musée du Domaine royal de Marly’ qui reprend le nouveau nom du musée, et ‘Amis du Domaine de Marly’ qui présente l’avantage avec le mot ‘DOMAINE’ d’englober l’ensemble des missions de notre Association, à savoir le musée, mais aussi le Parc et enfin la Machine dont je vous parlerai tout à l’heure.

Au terme du débat, le Conseil s’est prononcé majoritairement en faveur de l’appellation ‘Amis du Domaine de Marly’ et recommande ce nouveau nom à vos votes.

Le changement de nom de notre Association impliquant une modification des statuts, c’est à l’Assemblée Générale Extraordinaire de décider en dernier ressort. Je rappelle que les décisions de l’AGE sont prises à la majorité des deux tiers des voix des membres présents ou représentés.

La deuxième raison de la réunion de notre assemblée est de partager le plaisir de se parler en direct, sans écran ni téléphone, et de vous informer des travaux entrepris depuis trois mois.

Après l’élection fin mars dernier d’une nouvelle équipe à la tête de notre association et le renouvellement d’une partie de ses administrateurs, je vous faisais part des travaux que, dans une optique de relance, votre Conseil allait entreprendre au travers de trois ateliers de réflexion :

- l’atelier ‘missions’ a achevé ses travaux et a conclu à la nécessité d’élargir nos préoccupations à la machine de Marly et aux installations liées. L’enrichissement de notre champ d’action va ainsi contribuer à dynamiser nos interventions.

- l’atelier ‘moyens’ s’interroge en particulier sur le niveau et la composition de nos ressources financières.

Le niveau des cotisations, inchangé depuis près de 10 ans, sera adapté dès que nous aurons davantage de visibilité sur notre environnement.

Une vigoureuse campagne de recrutement devra être menée.

De même sera recherchée l’aide du département pour nos publications et nos conférences (je pense en particulier à la revue MAP), ainsi que celle de ‘sponsors’ dont aucune, même modeste, ne doit être négligée.

De même devons-nous envisager des propositions de voyages plus courts et plus proches, toujours riches au plan culturel mais plus abordables au plan financier pour les adhérents, dans la période économique difficile que nous traversons.

Sera résolument menée la numérisation de nos activités, démarche incontournable dans le cadre d’une gestion économique et rigoureuse de notre activité. Nous prendrons le temps nécessaire pour que chaque adhérent puisse adhérer à ce changement.

Enfin nous lancerons à la rentrée le chantier du mécénat qui nécessitera de longs mois de travail.

- l’atelier ‘politique’ enfin tirera les conclusions des travaux précédents. Une ligne directrice se dessine déjà : des priorités devront être définies et des quotités de financement arrêtées dans le cadre de nos moyens financiers nécessairement non élastiques. J’ai eu l’occasion de souligner cette contrainte budgétaire auprès des mairies de Marly, de Louveciennes et du musée.

Je mentionne également que votre Conseil et le Conseil et l’assemblée du Vieux Marly, dont les actions sont historiquement complémentaires, ont décidé de se tenir régulièrement informés de leurs activités et de mettre leurs efforts en commun lorsque l’opportunité se présentera. A partir de la rentrée, un membre de chaque association assistera, sans droit de vote, au Conseil de l’autre.

La troisième et dernière raison de notre présence ici, et non la moindre bien qu’étrangère à l’AGE, est de fêter l’action d’Annie CATILLON et de Jean-Louis GIRAUDEL, à la tête de notre association pendant de longues années.

Sur ma proposition, je rappelle que votre Conseil, à l’unanimité, les a nommés respectivement Présidente d’Honneur et membre d’honneur.

Mais je n’en dirais pas plus dans l’immédiat, réservant la fête et les discours après que l’AGE ait achevé ses travaux.

Chers amis, la nouvelle équipe et moi-même vous remercions de votre présence aujourd’hui et du soutien constant que vous avez apporté à notre association pendant ces deux dernières années.

Je passe maintenant la parole à notre secrétaire, Sophie LARDENOIS, qui va vous rappeler l’ordre du jour de l’AGE et les différentes résolutions qui vous sont soumises.